CAN 2019 : les Lions ferment les portes du vestiaire au ministre des sports camerounais

Les équipiers d’Eric Maxim Choupo-Moting n’ont pas souhaité recevoir Narcisse Mouelle Kombi à quelques heures du match contre la Guinée-Bissau, à en croire nos confrères de la chaîne française Canal+.

Les discours politiques et le folklore au sein de la sélection camerounaise, les Lions indomptables n’en veulent plus. Ils l’ont clairement fait savoir avant leur départ en Egypte, en indiquant dans une lettre adressée au ministre de l’Education physique et des Sports, Narcisse Mouelle Kombi, qu’ils souhaitaient se «consacrer uniquement à la compétition, sans interférence extérieure, et, ce pendant toute la CAN 2019. Nous souhaitons qu’il en soit ainsi, avant, pendant, et après les séances d’entrainement et les matchs».

Sauf que, le principal destinataire de ce message, a tenté de violer l’intimité exigée par les Lions indomptables, et a tout simplement été rabroué, alors qu’il était allé, à quelques heures du coup d’envoi du match Cameroun-Guinée-Bissau, porter aux joueurs le traditionnel message «d’encouragement du couple présidentiel». Le confrère Philippe Doucet de Canal+, a lâché ce détail, alors qu’il commentait pour ladite chaine la rencontre Cameroun-Guinée-Bissau : «Aujourd’hui, les joueurs camerounais ont eu la visite de leur ministre, et ils ont refusé de le voir».

Cette fois-ci, les Lions ont dit niet ! Y’ en a marre ! Point n’est besoin de rappeler que les rapports sont désormais très tendus entre les joueurs et les dirigeants depuis l’épisode de revendication de leurs primes de participation, peu avant le départ de l’équipe pour l’Egypte.

Partagez sur les réseaux sociaux