AFFAIRE MEHDI BEN BARKA,MILOUD TOUNSI ENCORE PERDANT

COMITÉ POUR LA VÉRITÉ DANS L’ENLÈVEMENT ET LA DISPARITION DE MEHDI BEN BARKA
INSTITUT MEHDI BEN BARKA MÉMOIRE VIVANTE
 
COMMUNIQUÉ
 
Par jugement en date du 14 juin 2019, la 17ème chambre correctionnelle du
Tribunal de Grande Instance de Paris, a débouté l’ancien agent des services secrets
marocains Miloud Tounsi (alias Chtouki) de sa plainte en diffamation publique contre
Joseph Tual et France Télévisions.
 
C’est la troisième fois que Miloud Tounsi (alias Chtouki) perd en première instance
ses procès en diffamation publique.
 
Ainsi, la justice française a jugé de la bonne foi du journaliste Marc Baudriller, du
juge Patrick Ramaël et du journaliste Joseph Tual lorsqu’ils affirment que Miloud
Tounsi est la même personne que le Chtouki qui a été condamné par contumace par
la Cour d’Assise de la Seine en juin 1967 pour l’enlèvement et la séquestration de
Mehdi Ben Barka le 29 octobre 1965.
 
Le Comité pour la vérité dans l’enlèvement et la disparition de Mehdi Ben Barka et
« l’Institut Mehdi Ben Barka – mémoire vivante » expriment leur satisfaction à
l’annonce de ce jugement. Ils rappellent que le sieur Miloud Tounsi (alias Chtouki)
avait retiré au dernier moment ses plaintes contre Me Maurice Buttin, Bachir Ben
Barka, le journaliste Frédéric Ploquin et Marianne. Il a ainsi évité d’être débouté une
quatrième fois.
 
 
Source: Bachir Ben Barka

Président de l’Institut Mehdi Ben Barka – Mémoire vivante

Partagez sur les réseaux sociaux