Dans une vidéo devenue virale, l’artiste Djene Djento présentait Longue Longue comme son frère du Nkam et demandait pardon aux Chef de l’État, à son épouse et au peuple camerounais pour la grosse gueule de Longue Longue.

Il exhortait dans la foulé ceux qui ont confisqué le passeport du « libérateur » à le lui remettre, afin qu’il aille se produire en Europe et en Amérique.

Sauf que 5 mois plus tard, le précieux sésame n’est toujours pas restitué à l’auteur du titre à succès « Ayo Africa ». Raison pour laquelle dans une autre sortie sur les réseaux sociaux, il se lâche et dit vouloir désormais recourir aux pratiques occultes et mystiques pour combattre ceux qu’il considère comme ses bourreaux

Extrait

Ils ont bloqué mon passeport. J’ai perdu 80 000 dollars pour une tournée au Canada. Gardez ce passeport. Mais quand je vais descendre au village là les têtes vont tomber. Moi, quand je pars au village là j’ai déjà les noms de tous ceux qui ont comploté. Je vais donner vos noms en mondovision. C’est-à-dire que j’appelle ton nom tu sais que c’est ton nom que j’appelle. Je dis que « Papa voici tel, il a comploté pour que je tombe ». Je ne me cache pas. Je ne veux pas me cacher. Vous allez voir ça en direct

Quand j’arrive au village là les têtes vont tomber. Même si ça prend ma tête. Mais je m’en vais signer l’acte avec le diable pour me venger. Je suis en légitime défense. Parce que vous m’avez torturé, molesté, perdre mon mariage, 80 000 dollars. Vous m’avez fait perdre ma vie. Donc maintenant ou vous me tuez ou moi je vous tue

Tous ceux qui sont méchants aujourd’hui étaient bien avant. Mais la société les a transformés. Vous allés me dire qu’Arafat parlait comme cela, je ne suis pas Arafat et je ne perds jamais mes combats. J’ai un règne de combat. On verra qui est qui tant que je n’ai pas de ce passeport

Source: 237actu