LE MANS UNIVERSITÉ REJETTE LES FRAIS GONFLES POUR LES ÉTRANGERS

Le conseil d’administration de Le Mans université « dénonce », ce mercredi 28 novembre, la décision du gouvernement d’augmenter les frais de scolarités pour les étudiants extra-communautaires.
Dans un communiqué diffusé mercredi 28 novembre, le conseil d’administration de l’université du Mans vient de « dénoncer vivement » la décision du gouvernement d’augmenter les frais de scolarité des étudiants extra­-communautaires, qui passent à 2 770 € en licence au lieu de 170 € et à 3 770 € en master et doctorat au lieu de 243 € et 380 € respectivement.
*« Contraire au rayonnement de la France »*
Cette disposition, dit Le Mans université, *« prise par le gouvernement au plus haut niveau, sans aucune concertation, va engendrer des inégalités sociales et discriminatoires insupportables, contraires au principe d’accueil de la France et aux principes académiques de l’université française »*.
Ces frais de scolarité prohibitifs, auront pour conséquence *« d’exclure de nos universités de nombreux étudiants issus des régions du monde les plus pauvres et, plus généralement, les étudiants les moins fortunés, qui vont devoir renoncer à leurs projets de formation en France »*.
Le conseil d’administration de l’université du Mans *« appelle toute la communauté universitaire à s’opposer à cette mesure injuste et contraire au rayonnement de la France, aux intérêts de nos universités et de notre pays et qui préfigure la fin du service publique d’enseignement supérieur et de recherche »*.
*Ouest-France*
Mercredi 28 novembre 2018 18:48 – Lava
Partagez sur les réseaux sociaux

leave a reply