GABON: »…ALI BONGO N’EXISTE PLUS… »

« Ce matin entre 5h et 6h des hommes lourdement armés ont pénétré à mon domicile. Ils n’ont décliné aucune identité et n’ont présenté aucun mandat. Ils ont prétendu appartenir à la DGR et qu’ils étaient envoyés par le procureur de la république.

Ils ont fouillé toutes les pièces de la maison sans dire pourquoi ils étaient là et ce qu’ils cherchaient. Au moment des faits, prévenu à la veille je n’étais pas chez moi. Il s’agissait purement et simplement d’une tentative d’enlèvement. Je ne suis pas un criminel. Si le procureur de la république veut m’entendre il n’a qu’à m’envoyer une convocation au lieu de débarquer à pareille heure et traumatiser ma femme et mes enfants.

Disposant d’un matériel sophistiqué de communication à mon domicile suite aux actes de vandalisme dont j’étais victime, j’ai en ma possession les enregistrements vidéos et audios du passage des forces de sécurité et de défenses à mon domicile. Ils ne seront pour l’instant pas diffusé mais remis à un juge et aux organisations de défense des droits de l’homme dans le cadre d’une plainte ».  Jean Rémy Yama
Partagez sur les réseaux sociaux