DÉBAT sur la REFORME du BACCALAURÉAT en FRANCE, Partie 4

 

Sur le plan de l’orientation et de la réussite, il serait impossible de mettre en place le parcours de remédiation structuré dans certaines filières. Car, l’absence des moyens resurgit avec le système de remédiation. L’orientation devant se faire depuis le lycée, la sélection ne saurait lutter contre le problème d’orientation ou d’échecs.

Partagez sur les réseaux sociaux