CAMEROUN: Coup de théâtre à la Cour d’Appel du Centre à Yaoundé

Coup de théâtre à la Cour d’Appel du Centre à Yaoundé ce jeudi 29 août 2019.
La chambre de contrôle de l'instruction dans son audience collégiale présidée par le juge Gilbert Schlick, a dit *''irrecevable'', chanson bien connue désormais,* l'appel introduit contre l'ordonnance antidroit du juge d'instruction près le Tribunal Militaire de Yaoundé. *Elle a donc déclaré au passage recevable les réquisitions écrites du Parquet (Ministère Public)  alors que ces réquisitions avaient été introduites hors délais et donc en violation flagrante, une énième, de la loi Camerounaise.* La collégialité de la Cour composée en plus du juge Gilbert Schlick comme Président, des dames Ngakou Anastasie et Mbem Yvonne Leopoldine epse Akoa comme membres a siégé *selon une logique encore à établir au-delà de tout doute raisonnable. Ainsi la Cour d'Appel vient donc de se prononcer pour un Procès militaire de civils par devant le Tribunal Militaire de Yaoundé dans l'affaire MRC & ALLIÉS,* en dépit de toutes les irrégularités juridiques et judiciaires qui ont émaillées scandaleusement cette procédure soi-disant judiciaire. *Affaire dont nul n'ignore qu'elle est en réalité extrêmement politisée quant à son instrumentalisation criarde par le régime illégitime Yaoundé.*


La défense va donc se pourvoir en cassation devant la Cour Suprême. 

*BN*

*#TramolJudiciaireOverdose*

*#IlsBoxentLeDroit*

*#NousBoxonsPourLeDroit*

*#ProcèsKafKamto*

*#KafKamtoTrial*

*#QuandLesHautesInstructionsPenchentLeDroit*

*#JusticeAuxOrdresEtApplatie*
Partagez sur les réseaux sociaux