TOND’OBE, l’Objecteur des consciences, dans « le Bœuf-Bourguignon de Jacky Moiffo »(JMTV+)

Cette année- là, le Bikutsi a le vent en poupe. Il est impossible de faire un pas dans les rue de Yaoundé, la capitale politique du Cameroun, tout comme à Douala, à Bafoussam et de Garoua,
Sans que cet entrainant rythme ne vous emporte.
Les porteurs de fanion ont pour noms : Zélé le Bombardier, Opik Zoro, Pasto, Black Roger’s, Sala Bekono, les Zombis de la Capitale, Bisso Solo et j’en passe.
Le Bikutsi, folklore du sud du pays, a été rebaptisé « pédalé » par ceux-ci et, la nouvelle danse sollicite désormais les pointes des pieds et les parties génitales pour s’exprimer.
C’est dans cette mouvance là qu’un jeune du sud, la vingtaine légèrement passée, vint montrer sa différence ; on parle alors de la « danse du singe ». Les points solidement fermés, il faut plier les bras et les déplier en direction du sol et à chaque dépliement avancer un pied.
C’est de la fièvre. Une fièvre qui envahie les cabarets, les bars, les soirées et fêtes, les quartiers et même les cours de récréation. L’inventeur de cette danse est un ancien chanteur de gospel, qui a choisi pour nom d’artiste : TOND’OBE.

TOND’OBE OU L’OBJECTEUR DES CONSCIENCES.

Derrière ce trémolo-trémoussement se cache un message que cet Homme, grand amoureux des art-martiaux et ceinture noir de karaté à cette époque là, veut faire passer. Il interpelle ses aînés du sud sur leurs différentes réalisations dans leurs villages respectifs, sur leurs différentes retraites, sur l’exemple qu’ils auraient dû laisser pour la postérité.
La parole est dure, le message fort.
Dans un pays qui avait vu l’avènement du multipartisme quatre années plus tôt seulement, et dans lequel la liberté de penser et de s’exprimer semblait avoir, encore, du chemin à faire, les mots de l’enfant du pays reçurent plutôt, un peu à la surprise générale, un écho favorable, atteignant même l’effet escompté.

QUE DEVIENT-IL

Vivant depuis plusieurs années en Touraine, au centre de la France où il vit et travaille, Christelle, sa compagne, et lui-même ont récemment reçu dans leur nid d’amour, l’équipe de JMTV+ a qui l’homme de la « danse du singe » a fait écouter un nouvel album qui sort bientôt, et aussi fait quelques confidences ; la suite dans la vidéo qui accompagne ce texte.
JMTV+

Partagez sur les réseaux sociaux

leave a reply