TÉMOIGNAGE: VOICI COMMENT L’OPPOSITION CAMEROUNAISE S’ÉTAIT FAITE PIÉGER en 1991(JMTV+)

Quatrième partie du  « Bœuf-Politique de Jacky Moiffo  » sur JMTV+ donc le journaliste – écrivain Samuel Mbajum est notre invité.

Samule Mbjum nous relate qu’en 1991, alors que Victorien Hameni Bieleu,venait d’accepter d’accorder une interview à la BBC, il fut alors arrêté avant que celle-ci aie lieu, était-il alors sur écoute?

Pour l’écrivain, l’échec de l’opposition en 1991, à la conférence tripartite eu lieu parce que celle-ci se laissa piéger par le pouvoir en place, chose dont lui, Samuel Mbajum, en bon communiquant, avait en amont prévenu les leaders de l’opposition qui n’avaient pas alors suivie le professionnel de la communication, ce qui pose,ene fois encore, la problématique de la qualité des Homme politiques camerounais, voir africains; ce qui fait dire par Monsieur Mbajum que « …les Hommes politiques camerounais font insulte aux vrais politiciens… »; il prend pour exemple Jean de dieu Momo et sa dernière sortie qu’il qualifie de « bancale ».

Samuel Mbajum livre aussi une histoire sur Jean Fochivé à qui, chose rare, il rend un hommage, avant d’évoquer la rupture entre Ahmadou Ahidjo et Daniel Kemajou sur laquelle nous reviendrons bientôt.

 

JMTV+

Partagez sur les réseaux sociaux

leave a reply