PAUL BIYA: 37ans DÉJÀ! A QUAND LA JUSTICE POUR GERMAINE AHIDJO ?

Le 6 novembre 1982 le président Paul Biya prête serment et prend le pouvoir et devient le second président de la République du Cameroun. Deux jours en amont son prédécesseur Ahmadou Ahidjo avait annoncé sa démission,à la grande surprise générale.

Dis huit mois après cette prise de pouvoir saluée par des millions de camerounais, un push militaire est manqué le 6 avril 1984, coup d’Etat qui est imputé à Ahmadou Ahidjo qui sera jugé et condamné par contumace, ses biens confisquée et sa pension cristallisée.

En 1991  Ahmadou Ahidjo, qui est décédé le 30 novembre 1989,est amnistié mais pas réhabilité car son corps est maintenu au Sénégal.

Aujoud’hui, des voix s’élèvent ça et là et posent des revendications. KONATE YAYA Président Anc (alliance nationale camerounaise)union européenne;coordonnateur du mouvement « Tous Pour Germaine Ahidjo », tout comme le collectif d’avocat dont font partie Me Charrière-Bournazel, Me Alice Nkom pour ne citer que ces deux-là, en attestent.

Le mouvement « Tous Pour Germaine Ahidjo », un maillon de la chaîne « justice plus » de Mr Aboubakar Ousman MEY.
Justice plus est une ONG qui se bat sur le dossier Germaine Ahidjo depuis plus de 16ans.
Le mouvement Tous Pour Germaine Ahidjo est né suite à de nombreux refus par les autorités camerounaises a manifesté et a informé les camerounais de la situation.

Au bout de 37 années de règne sans partage, est ce que M. Biya pensera enfin à revenir à de bons sentiments? 

JMTV+

Partagez sur les réseaux sociaux