ERIC CHINJE : « IL FAUT DEUX ETATS BASES SUR LE PLAN LINGUISTIQUE au CAMEROUN » 2/3(JMTV+

Dans cette seconde partie du « Bœuf-Politique » consacré à Eric Chinje, le journaliste nous révèle une certaine nocivité de Jean Fochivé dans la vie politique camerounaise à la fin des années 80, notamment l’épisode de sa farouche opposition à la liberté de la presse. Il nous parle aussi des dessous de ses discussions avec Paul Biya, président de la République camerounaise,visant à libérer l’espace publique audiovisuel pour l’opposition camerounaise au même moment, mais durant ceci, il lui fallut « faire des acrobaties » pour pouvoir diffuser des brèves sur les activités politiques de ceux-ci, n’en diffusant régulièrement qu’en anglais et pas en français, bien qu’étant rédacteur en chef. Eric Chinje explique également comment a obtenu sa bourse pour étudier à Havard, la prestigieuse université américaine, et aussi comment il a intégré la banque mondiale. L’ancien journaliste de la Cameroon Radion Television donne son avis sur le une phrase de son ancien confrère Charles Ndongo, pour qui « la CRTV serait le tamtam de Paul Biya ». Pour terminer cette seconde partie, actualité oblige, Eric Chije donne son avis sur la crise anglophone qui secoue son pays et explique les solutions qu’il avait proposées, il y a quelques mois,dans la lettre ouverte à Paul Biya il y a quelques mois.

JMTV+

leave a reply