MO’DZANG EYA, l’Objecteur des consciences Africaines?

Le riche paysage Gabonais, voir même d’Afrique centrale possède désormais en son sein un objecteur de conscience en la personne du nommé MO’DZANG EYA.
Si la connaissance d’un Dieu est pour la grande masse populaire un autre « bienfait » de l’Homme occidental, le natif de la tribu Ekang, groupement que l’on retrouve au Gabon, Cameroun et Ginée-Equatoriale, utilise le discours de Léopold 2, Roi des Belges, prononcé à l’endroit des missionnaires en partance pour le Congo en 1883, pour essayer à sa façon de conscientiser l’Homme noir et épurer la conviction erronée. Bon écoute et que chacun se pose ses propres questions…

Partagez sur les réseaux sociaux