Par arrêté du 18 décembre 2020 portant nomination dans l’ordre des Arts et des Lettres, plusieurs personnalités Antillaises ont été promues à divers grades de l’ordre des Arts et des Lettres.Daniel Betis •  Publié le 5 janvier 2021 à 11h43, mis à jour le 5 janvier 2021 à 12h11

Le principe est simple, les personnes qui se sont distinguées par leur création dans le domaine artistique ou littéraire ou par la contribution qu’elles ont apportée au rayonnement des arts et des lettres en France et dans le monde reçoivent une distinction. Cette promotion a mis en valeur plusieurs corps de métier.

Commandeur des arts et des lettres

C’est le plus haut grade, nul ne peut être promu au grade de commandeur s’il ne justifie pas d’une ancienneté de cinq ans dans le grade inférieur.

Pour cette promotion, une seule martiniquaise y figure, l’écrivaine (âgée de 80 ans) Marie Reine de Jaham née Dulieux de Chenevoux Lilia. L’auteur de “La grande béké“, “L’or des îles“, “Le Sang du volcan” et “Le Sortilège des marassa“, qui défend le fait créole. Elle avait reçu en 1996 les insignes de chevalier avant d’être promue en 2013 au grade d’officier.

Officier des arts et des lettres

Cette promotion compte trois récipiendaires, la diva Jocelyne Beroard, chanteuse et membre du groupe musical Kassav. Si elle a commencé en tant que choriste, elle a intégré le groupe en 1983. Depuis, elle marque la formation de son empreinte grâce à plusieurs tubes “Siwo“, “Milans“, “Mi tché mwen“, “Kay manman” pour ne citer que ceux-là.

Gilles Camouilly,  ancien directeur général de France Ô, qui a occupé divers postes au sein de la structure audiovisuelle (directeur d’antenne et directeur des programmes).

Manuel Césaire Directeur de Tropiques-Atrium, scène nationale de Martinique. Cet auteur-compositeur a été durant ses derniers mois au four et au moulin pour faire vivre la structure pendant la période sanitaire afin de maintenir le lien avec le public.

Chevalier des arts et des Lettres

Plusieurs musiciens cités recevront les insignes de chevalier des arts et des lettres. Parmi eux plusieurs musiciens du groupe Kassav, le guitariste Jacob Desvarieux, (l’un des leaders qui contribue au rayonnement du groupe), l’expérimenté clavier multi-instrumentiste Jean-Claude Naimro, le chanteur ambianceur le populaire  Jean-Christophe Marthély (Pipo), sans oublier le bassiste Georges Décimus.

Parmi les autres chevaliers, on notera deux Martiniquaises, l’historienne Elisabeth Landi, ancienne adjointe au maire de Fort-de-France, en charge de la culture, du patrimoine et de l’attractivité touristique, et la chorégraphe- danseuse Christiane Emmanuelle, directrice d’une compagnie et pédagogue (élue de la CTM).

Le monde du théâtre n’est pas oublié avec la nomination de Jean José Alpha, chargé de mission pour le développement de la culture et des arts de la ville de Schœlcher. Ce metteur en scène est à l’origine de la création du théâtre existence et de la troupe “Téat Lari”.

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.