GABON/LAURENCE NDONG: « CE FUT PLUS UN CRIS D’ALARME QU’UN COUP D’ÉTAT »

Le 7 janvier 2018, le Lieutenant Kelly Ondo Obiang de la Garde Républicaine gabonaise et quelques uns de ses collègues prenaient d’assaut la radio nationale gabonaise pour lire un communiqué.
Très rapidement l’opinion allait se rendre compte qu’il s’agissait d’un coup d’Etat militaire qui a fini par échouer.
Comment en est-on arrivé là?
Quelle est la situation au Gabon ces derniers jours?
C’est à Laurence Ndong, militante pour les droits Humains et le respect de la souveraineté des peuples, qui l’expliques.
JMTV+

Partagez sur les réseaux sociaux