ÉLECTIONS à la FECAFOOT: LA GRANDE MANŒUVRE dans L’OMBRE

Dernière Heure : Les détails de la réunion secrète de Bastos.                                         

 Il s est tenue hier nuit à yaoundé une réunion secrète au domicile secondaire d un baron du régime en disgrâce . Y prenaient part, certains dignitaires du régime, d anciens dirigeants de la Fecafoot aujourd’hui épinglés de mauvaise gestion, deux journalistes proches d un célèbre footballeur et un candidat à la Fecafoot, amplement présenté comme  » le joker du Palais  » . Une présence surprise et déterminante à ce conclave. L acteur  Ben Modo. L homme de tous les dossiers sales, abondamment cité ces jours derniers dans le scandale de la Can . L homme a échoué dans l exécution des travaux du stade de Garoua. Petite révélation: C est le même qui avait raflé les budgets à la Fecafoot sous le règne de Tombi à Roko pour construire les stades de Bangangté, Bafia, Sangmelima et Bamenda. Coût du projet : 850 millions x 4 stades. Des milliards en fumée. Les chantiers ont été abandonnés. Mais, la mafia pour le féliciter, lui a confié les travaux de Garoua. Très bien. Les comptes de Tombi signalent des  » frappes sèches  » de plus d un milliard croqué avec les copains. Ils ont été rejetés hier par l ensemble des délégués de L Assemblée générale. Il faut sauver les soldats Tombi à Roko et Ben Modo condamnés à aller en prison. Une conclusion se dégage du conclave de Bastos : seul Seydou Mbombo Njoya est capable de leur assurer une immunité. Décision a été prise dans la nuit de mobiliser les moyens financiers pour corrompre le maximum d électeurs. Dans cette opération mafieuse, la contribution financière d une star du football est quasi- certaine. Reste aux électeurs et aux amoureux du football de prendre leurs responsabilités.

Partagez sur les réseaux sociaux