CRISE POST-ÉLECTORALE: COLÈRE DE LA DIASPORA CAMEROUNAISE DE PARIS

Lundi 22 octobre 2018, le Conseil Constitutionnel du Cameroun a rendu publique les résultats des élections présidentielles du 7 octobre dernier.
Sans surprise,comme très souvent en Afrique francophone, zone inféodée par le système françafrique,c’est le président sortant,Paul Biya, au pouvoir depuis le samedi 6 novembre 1982 (36ans déjà),qui a été réélu à 71,28 % contre 14,23% à son challenger Maurice Kamto; une réélection qui s’est déroulée dans une fragmentation tribale voulue, et surtout avec des irrégularités avérées pour tous, ou presque.
Au Cameroun,comme dans sa diaspora, des millions de voix s’élèvent et dénoncent un hold-up électoral; plusieurs manifestations ont ainsi été organisées à Ottawa et à Montréal au Canada,à Berlin en Allemagne,à Bruxelles en Belgique, pour ne citer que ces endroits-là, mais aussi à Paris ce lundi 22 octobre 2018, peu avant la proclamation des résultats…Ambiance.

JMTV+

Partagez sur les réseaux sociaux