CHARLES VABE: »HENRI KONAN BEDIE A FAIT ENTRER LA DISCRIMINATION EN CÔTE D’IVOIRE »

« Quand la femme se fâche, y a plus de secret, le secret est dehors… ».

Un africain du sud du Sahara pourrait dire ne pas connaitre le gabonais Hilarion Nguéma,

l’auteur de la chanson dont le titre est sus cité, mais dirait difficilement

ne pas connaitre ce tube au succès continentale.

L’égalité des sexes est aujourd’hui une réalité, même sur le continent noir,et le phallus

longtemps exhibé par les hommes semble désormais avoir pris place au second rang.

Au vu de ceci, on pourrait aujourd’hui qualifier de pénurie, ou de manque d’inspiration,

l’absence d’un tube dans nos bacs qui pourrait être ainsi écrit: « quand l’homme se fâche… »

Un homme pas content, c’est ce qu’on pourrait dire de Charles Vabé,ancien chef de la

communication du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI RDA) en région parisienne,

qui vient de démissionner de son poste.

« HENRI KONAN BEDIE VEUT ENTRAÎNER LES JEUNES à L’ABATTOIR »

Le contraste est étonnant entre les propos,et surtout les louanges,qu’il tenait il y a moins

d’un an sur notre plateau sur Henri Konan Bédié, allant jusqu’à lui demander de se présenter

aux élections présidentielles ivoiriennes de 2020, des paroles qui ont en quelques mois

fondu comme du beurre sous le soleil; Charles Vabé tient désormais l’ancien chef de

l’Etat ivoirien pour responsable unique de la monté de la xénophobie ambiante dans leur

pays d’un, trouve que son bilan politique est catastrophique, le trouve très vieux pour

briguer un nouveau mandat, l’accuse d’avoir comploté avec son neveu pour éliminer

politiquement Noël Akossi Benjo, ancien maire du Plateau bref, pour Charles Vabé

il faut tourner la page Bédié en Côte d’Ivoire.

l’Homme de Presse-Opinion a jusqu’à encenser Alassane Dramane Ouattara,l’actuel

chef d’Etat, trouvant des points positifs sous sa présidence du pays des éléphants.

Qui aurait donc dit que Jacques Dutronc n’est pas connu des ivoiriens du PDCI?

JMTV+ 

Partagez sur les réseaux sociaux

leave a reply