BUREAU DU PORTE-PAROLE DE MAURICE KAMTO

L’opinion publique est informée du dépôt ce lundi 15 juillet 2019 d’une
‘’REQUETE D’APPEL CONTRE L’ORDONNANCE DE REJET DU 11 JUILLET 2019 DE
L’EXCEPTION D’INCOMPÉTENCE DU JUGE D’INSTRUCTION MILITAIRE DE
YAOUNDE CONNAITRE DES CAUSES CONCERNANT DES CIVILS’’.
Cet Appel est adressé à Madame la Présidente de la Chambre de Contrôle de
l’Instruction de la Cour d’Appel du Centre, et est formulé pour le compte du
Président élu Maurice KAMTO, du Conseiller à la Présidence de la République
et Président du mouvement ‘’AGIR’’ Christian PENDA EKOKA, de l’honorable
Albert DZONGANG le Président du parti ‘’la Dynamique’’, de Paul Eric KINGUE
le Président du parti MPCN, de l’artiste rappeur Gaston ABE dit VALSERO, du
Professeur Alain FOGUE le Trésorier National du MRC, de Me Michelle NDOKI
Vice-présidente des femmes du MRC, du Secrétaire National Droits de
l’Homme du MRC Célestin DJAMEN ainsi que l’ensemble des prisonniers
politiques arrêtés et encore emprisonnés en relation avec les marches blanches
pacifiques du 26 janvier 2019, détenus politiques contre lesquels une
Ordonnance du Juge d’Instruction du Tribunal Militaire de Yaoundé a été
rendue datée du 11 juillet, mais notifiée à certains inculpés le 12 Juillet 2019 à
partir de 16h.
En rappel ces prisonniers politiques ont tous, exception faite de Me Michelle
NDOKI, été inculpés et placés sous mandats de détention provisoire du 12 et 13
Février 2019.
L’appel est interjeté contre l’Ordonnance datée du 11 Juillet 2019 et remet en
cause la décision du Juge d’Instruction de retenir sa compétence pour
connaître des causes concernant des civils.

Yaoundé, le 15 juillet 2019
Le Porte-parole
BIBOU NISSACK Olivier

 

Partagez sur les réseaux sociaux