3-MOMO Le BAGANGTE: « SI LA FRANCE SORTAIT DU CAMEROUN,AUCUN CAMEROUNAIS NE FERAIT DU MAL… »

Ici, le combattant de Bagangté poursuit la narration de ses déboires au Cameroun sous le régime d’Ahmadou Ahidjo.

Outre son cas personnel, il évoque aussi celui d’une jeune femme injustement emprisonnée,qu’il rencontra à la BMM.

Puis arrive l’histoire d’un certain Diakité Ali qu’i rencontra dans les années 60 à Prague, en République Tchèque; une

rencontre qui le rattrapera plusieurs années après dans son village, à Bangangté.

Dans ses propos on comprend que la torture au Cameroun ne date pas d’aujourd’hui, il en a vu dans les années 60.

Comment et pourquoi il repart du Cameroun en début 1969, pour quelle raison et dans quel pays il allait s’établir.

Une révélation va vous glacer le sang, elle concerne l’UPC, et surtout le Général Pierre Semengué…

JMTV+  

Partagez sur les réseaux sociaux

leave a reply