une fresque en hommage à Thomas Sankara

Cette fresque est réalisée trente et un ans presque jour pour jour après l’assassinat de l’homme politique burkinabé.

Un portrait de Thomas Sankara (1949-1987) haut de 33 mètres orne désormais un immeuble de la cité Pierre-et-Marie-Curie, au 100, rue Hoche, à Ivry-sur-Seine. Cet hommage au grand panafricaniste est rendu trente et un ans presque jour pour jour après son assassinat lors du coup d’État de Blaise Compaoré.

Thomas Sankara, qui donna à la république de Haute Volta, héritée de la colonisation française, le nom de Burkina Faso (le « pays des hommes intègres ») est encore une figure en Afrique.

« On ne sait pas par qui il a été tué, cette fresque est une manière de demander justice », dit Mehrez Mraidi, président de l’association Kinkliha, organisatrice de l’événement.

Partagez sur les réseaux sociaux