TRIBALISME au CAMEROUN, L’ORIGINE du MAL

Le 7 octobre dernier se sont tenues au Cameroun,de nouvelles élections présidentielles qui on vu concourir neuf candidats dont un, doté d’une particularité singulière car étant…Bamiléké Bamiléké! Serait-on entrain de parler de ces gens-là qui ne seraient pas des camerounais à part entier comme les autres? Sans doute sont-ils ces personnes qui, pour quémander un bout de terre doivent travailler comme des damnés pour,éternellement payer des impôts afin que les autres se goinfrent? Noooon, il ne peuvent pas prétendre à la magistrature suprême de ce pays car, il ne sont même pas camerounais, ils sont juste tolérés là où ils sont, même dans cette région montagneuse dite Ouest,où ils ont été entassés les uns sur les autres on dirait des bêtes; ils ne sont que des camerounais de seconde zone, comme jadis décidé par le colonisateur à qui ils posèrent tant de soucis lors de guerre de décolonisation,et ensuite perpétré par un régime démocratiquement désigné et installé, tandis que le peuple était démocratiquement informé. Cette politique d’exclusion,de diabolisation et même d’extermination qui touche un seul peuple, dans un pays qui compte pays qui compte près de trois cent ethnies,pour trouver ses origines il faut remonter l’époque coloniale et la macabre politique administrative du colonisateur, c’est ce dont parle cette voix,dont l’origine nous est inconnue, et que nous remercions.

JMTV+

Partagez sur les réseaux sociaux

leave a reply