POURQUOI ERIC MOUMIE & OKALA EBODE SONT-ILS RETENUS PRISONNIERS AU CAMEROUN?

Éric MOUMIE, résident en Allemagne, qui était venu prendre part à la campagne du candidat Maurice KAMTO, comme chargé de mission dans la région de l’ouest, s’est vu soustraire son passeport à l’aéroport de Yaoundé-Nsimalen  par des agents de renseignement le samedi 13 octobre 2018.  Dimanche le 14, il a reçu un coup de fils d’un inconnu qui lui proposait de témoigner dans un dossier qui serait en cours de montage contre Maurice KAMTO, pour atteinte à la sécurité de l’État,si celui-ci ne se pliait pas à la volonté du régime de légaliser des résultats fabriqués derrière des postes d’ordinateurs, en échange de la restitution de ses documents de voyage.
Éric MOUMIE à catégoriquement rejeté cette idée de faire de faux témoignages, dont l’unique but est la confiscation du pouvoir. Depuis, il est bloqué par le régime à Yaoundé contre son gré, lui qui devait déjà avoir repris son travail en Allemagne. 
Cette situation vient s’ajouter à celle de la détention arbitraire de Thierry OKALA EBODE, Trésorier National Adjoint du MRC qui est gardé à la Police Judiciaire à Yaoundé depuis le 7 octobre 2018, son tort étant d’avoir protesté après avoir découvert que les fraudeurs du RDPC (parti au pouvoir), activement soutenus par les représentants de l’État et de l’organe en charge des élections, ELECAM (Elections Cameroon), avait déjà voté en ses lieux et palaces. Le monde doit le savoir.

Tiburs Ewane

Partagez sur les réseaux sociaux