GABON: Le Coordinateur du Parti d’Ali BONGO à Paris Démissionne

Coup de Théâtre à Paris. Dieudonné Tahiro APERANO, Coordinateur du Parti Démocratique Gabonais(PDG),vient de démissionner du parti d’Ali BONGO ONDIMBA.
Ce parti au pouvoir, créé par Albert Bernard BONGO ONDIMBA, qui se fera appeler par la suite Omar BONGO ONDIMBA après sa conversion à l’Islam,est au pouvoir voici près d’un demi siècle.
Les supputations sur cette fracassante démission, au lendemain de la proclamation des résultats des élections Présidentielles du 27 août dernier sont assez nombreuses et surprenantes, d’autant plus que c’est le candidat de ce parti politique qui a été proclamé vainqueur avec 49,80% des voix contre 48,23% pour Jean Ping, son principal challenger; un résultat toujours contesté par ce dernier.
En lisant les déclarations de Monsieur APERANO,postées sur sa page wathsapp, dans lesquelles il reconnait explicitement la victoire de Jean PING,et que JMTV+ vous propose ci-dessous, on pourrait se poser les questions sur les raisons réelles de cette démission.

JMTV+

DÉCLARATION de DIEUDONNE APERANO sur wathsapp.

Le délégué fédéral PDG France, reconnait la victoire de Jean PING
Par La Rédaction – 3 septembre 201606874

C’est dans un discours envoyé par Dieudonné Tahiro APERANO à sa base PDG France sur le groupe de discussion Whatsapp qu’il reconnait la victoire du candidat Jean PING à l’élection présidentielle du 27 Août dernier et les dysfonctionnements de sa formation politique en France qui ont conduit à une défaite du candidat Ali BONGO ONDIMBA. Nous avons pu rentrer en possession de son discours que nous vous livrons ici en exclusivité le contenu.

“ Bonjour Camarades,
Comme beaucoup ici, les récents évènements nous emmènent à tirer des conclusions.
En ce qui me concerne, voici les miennes :
1 – Je n’ai pas soutenu Ali Bongo Ondimba pour que face à la défaite il fasse subir au Gabon ce que nous voyons dans les médias.
2 – La défaite est cuisante en France, et elle est arrivée d’une manière qui m’insupporte, à savoir: Le PDG à fait l’objet d’attaques internes et externes de sorte que nous étions divisés. Il y avait les PDGISTES qui étaient avec FCD, et les PDGISTES qui étaient avec la Fédération. Sans compter ceux qui étaient avec le collectif… Renaissance…
A quoi il fallait ajouter les soutiens de Raphaël, qui renforçaient soit FCD soit le Collectif, soit telle personnalité… Tout cela au détriment de la Fédération qui n’a bénéficiée d’aucun avantage, aucun appui, aucun secours… Rien.
(la bible dit: Un royaume divisé ne peut prospérer, et plusieurs ce sont vraiment acharnés à nous diviser…)
3 – Nous les PDGISTES de base, avons fait campagne sans un seul sou, plusieurs parmis nous y ont mis leurs sous (Cathy, Fred, Béa, Vanessa, Hervé…).
4 – lorsqu’on m’envoie l’argent de la campagne ENFIN, le jeudi avant les élections, l’ambassadeur a détourné cet argent, en faisant changer les récipiendaires des mandats sans même me prévenir. Finalement, l’argent n’est arrivé que vendredi midi.
Au partage, il ne m’a été remis que 2500€, pour le compte de la Fédération (somme qui a fondu comme neige au soleil en 3 jours entre des prises en charge le jour du vote, l’alimentation au QG le dernier soir, beaucoup de situations particulières qui m’ont été soumises …)
Voilà tout ce que j’ai reçu sur les 100 000€ qui nous étaient dévolus, 2500 euros, coordonnateur général, alléluia.
4 – des conseillers de l’ambassade ont reçu des milliers d’euros pour le transport des votants, pour la sécurité … Bref, l’ambassadeur nous a fait ça dûr, comme à la belle époque.
5 – en tant que Coordinateur Général, je n’ai rien pu faire.
6 – Pire encore, lorsque je demande à ce que chaque ville reçoive une somme d’argent selon son rang, l’ambassadeur affublé des représentants du Candidat (5 rien que pour Paris: billets d’avion, hôtels, restaurants….) ont imposé qu’une somme globale soit envoyée à la ville principale… Qui fera le partage. C’est ainsi que 4000 euros ont été envoyés à Bordeaux, Lille, Rennes, Toulouse, Marseille et Lyon.
Pour Lille l’ambassadeur a changé le nom du destinataire pour mettre celui de sa parente Raïssa Kombila, qui n’a rien foutu pour la Fédération depuis que je la connais. Résultat, Miche Nzouba-Liba à été schunté, et tous les petits qui étaient avec lui sont restés avec ‘la houe ‘…
7 – A Rennes, Lyon et Marseille qui n’ont pas pu récupérer l’argent à temp

Partagez sur les réseaux sociaux