Distinction : le Prix international de la paix décerné à Divina Maloum, la jeune activiste camerounaise

L’adolescente camerounaise a été primée par l’organisation néerlandaise KidsRights, pour son action contre l’extrémisme dans la région de l’extrême-Nord de son pays. Lauréate du Prix international de la paix, Divina Maloum travaille aux côtés des victimes de Boko Haram depuis 2014.

« Je milite pour la paix », c’est la campagne lancée par Divina Maloum lorsqu’elle n’avait que 11 ans, à une période où le Cameroun faisait face aux premières attaques terroristes sur son sol. C’est en effet en 2014 que la jeune fille fonde le mouvement nommé « Enfants pour la paix », à travers lequel elle s’engage à travailler dur avec les enfants victimes de la terreur et permet aux enfants de participer à la consolidation de la paix et du développement.

Pour atteindre son but, elle décide donc de se rendre dans des communautés pour parler aux enfants de leurs droits et leur dire qu’il n’est pas du tout nécessaire de se laisser entraîner dans la violence. Divina enregistre un résultat de 7 000 enfants mobilisés pour la cause, selon l’ONG KidsRights.

La jeune Maloum a « organisé un camp intercommunautaire avec des enfants pour la paix. Elle a créé des clubs de la paix dans les mosquées et, avec d’autres enfants, elle a fait une déclaration des enfants contre l’extrémisme violent », a expliqué l’organisation.

La distinction de l’ONG vise à récompenser les efforts des enfants pour trouver des solutions à leurs propres problèmes. La militante écologiste suédoise Greta Thunberg a également remporté le prix aux côtés de Divina Maloum. Très souvent, le groupe recrute des enfants en particulier des filles pour mener des luttes.

Source negronews

Partagez sur les réseaux sociaux