« DEPUIS 1926 LA FRANCE ESSAIE DE DÉTRUIRE LES BAMILEKE », MOMO LE BAGANGTE 1

Cinq mois après son premier passage sur JMTV+, le patriarche Momo le Bagangté est de retour et ne fait pas du tout dans la langue de bois.Dans ce premier épisode, le plus ancien exilé politique camerounais en France distille des enseignements,des conseils,fait des mises en garde et surtout accuse…la France.

Qui fut Tchoumba Wankeu,Homme qui refusa d’être le tout premier président du Cameroun,quels actes posa t-il,pourquoi eut-il un antagonisme entre lui et les Ernest Ouandjie, Abel Kingué et Félix Moumié?

« La conception erronée »; est le titre d’une brochure camerounaise qui fut lu par Mao Tsé Toung, président de la République populaire de Chine;de qui fut cette brochure de l’UPC(union des populations du Cameroun), que contenait-il et à qui s’adressait-il?

Après l’histoire,place à l’actualité. Momo le Bagangté revient sur les événements du 29 juin 2019 à Genève, qui ont poussé les autorités Suisse à demander à Paul Biya et sa délégation de quitter la pays helvet.

Il fait ensuite une révélation choc sur une supposée destruction programmée du peuple bamiléké en cour, un actes que français et allemands posèrent jadis,et qui avait conduit au génocide Bamiléké, sans doute celui le plus horrible en Afrique noire francophone, toujours pas reconnu.

Vous saurez aussi pourquoi il y a tant de population Bamiléké dans le Moungo(littoral du Cameroun).

Une fois encore, le plus ancien « Maquisard » estime que Paul Biya est l’otage des français, et termine cette première partie en donnant des conseils à « ses frères Beti ».

JMTV+  

 

Partagez sur les réseaux sociaux