ALERTE SUR LES MENACES PESANT SUR LE CANDIDAT À LA PRÉSIDENTIELLE MAURICE KAMTO ET SES PRINCIPAUX SOUTIENS

Notre organisation vient d’être informée que deux véhicules de police stationnent ce soir à 18h28 devant le domicile à Douala de M. Albert Dzongang homme politique camerounais, ancien député du RDPC et ancien candidat à l’élection présidentielle au Cameroun, qui s’est rallié à la coalition conduite par le Professeur Maurice Kamto à l’occasion du scrutin du 07 octobre dernier.

Dans un bulletin d’alerte précédent publié le 15 octobre 2018 nous faisions déjà état selon une source anonyme d’un plan en préparation dans les services de sécurité et de renseignement du Cameroun, en prévision de la proclamation officielle de l’élection présidentielle demain lundi 22 octobre, visant notamment à, selon la source :

« Supprimer » Albert Dzongang, homme politique camerounais, ancien député du RDPC et ancien candidat à l’élection présidentielle au Cameroun, qui s’est rallié à la coalition conduite par le Professeur Maurice Kamto à l’occasion du scrutin du 07 octobre dernier.

« Neutraliser » Maurice Kamto et l’un de ses principaux lieutenants Christian Penda Ekoka, ancien conseiller économique du président Biya rallié lui-aussi à la coalition conduite par le Professeur Kamto à l’occasion du scrutin du 07 octobre dernier.

Nous alerterons ainsi autant que nous le pourrons les principaux partenaires du Cameroun, les opinions publiques, et les différents médias à mesure que ces menaces se feront précises et pourraient être mises à exécution.

Fait à Paris le 22 octobre 2018

Le Comité de Libération des Prisonniers Politiques – CL2P

Partagez sur les réseaux sociaux

leave a reply