3-Pr NYAMDING: »…37ans AU POUVOIR C’EST UNE CONSÉQUENCE DE LA MAIN MISE COLONIALE CHEZ NOUS »

3/4

Troisième partie du « Bœuf-Politique dont le Pr Messanga Nyamding a été l’invité le 31 août 2019.

L’universitaire soutien fermement un président qui a bientôt passé quatre décennies à la tête d’un pays, 

curieux pour celui dont la mission est de construire l’avenir en formant des jeunes,d’ou la question de son son 

confrère le Pr Aimé Bonny sur ce que Pr Messanga Nyamding à ses étudiants occidentaux qui, fort étonnés,

interpelleraient sur ce soutien-là. 

« Le Président Paul Biya est un Homme exceptionnel… », en écoutant,ou en lisant cette phrase du Pr Nyamding,

on se pose la question s’il parle bien d’un Homme qui, en 37ans à la tête d’un pays qui jadis donnait de l’aide

à la Chine, est aujourd’hui incapable de donner une simple eau potable à sa population.; ou encore, parle t-il d’un

homme qui, en trois années de guerre dans le Nord et le Sud-Ouest du pays qu’il dirige, n’a jamais montré la moindre

compassion pour les population meurtrie,ni opéré le moindre déplacement dans ces zones là.

Si Pr Messanga Nyamding estime que la condamnation d’Ayuk Tabe, qui s’était proclamé président de l’Ambazonie, est

juste et que le droit a simplement été lu, il déclare que son champion,Mr Biya, est désormais prêt à discuter du fédéralisme

au Cameroun, même s’il est encore difficile de voir une amorce allant dans ce sens là.

La contradiction lui était apportée,dans les premières parties, par le Pr Aimé Bonny, un confrère. C’est désormais au tour

de Jean-Paul Tchakoté, ex-président de la section France du SDF, de prendre la relève et, d’entrée, Pr Messanga Nyamding

se montre irrévérencieux, les raisons…

Les préoccupations de Mr Tchakoté:

-Est ce que le régime de Mr Biya compte développer le Cameroun en excluant les compétences,et  les apports de sa diaspora,

ou encore en jetant en prison ceux d’entre elle qui ne sont pas d’accord avec lui? Exemple: Wilfried Siéwé, Kenzo 

  • Les deux hommes s’achopperont ensuite sur le supposé détournement par Maurice Kamto,de 14 milliards de FCFA; Jean-Paul Tchakoté apportant un démenti formelle de cette accusation qui a cour au sein du régime voici plusieurs mois…

JMTV+ 

 

 

 

Partagez sur les réseaux sociaux

leave a reply