Marie-Thérèse MANGA: AHIDJO & BIYA, COMMENT LEURS RELATIONS SE SONT DÉGRADÉES? (JMTV+)

Après 45ans de vie en France, et désormais entré dans son 4ème âge, Madame Marie-Thérèse Manga a décidé de livrer ses mémoires, par écrit et par voie de presse. « Un Monde en Régression », tel est le titre de son premier ouvrage paru récemment aux éditions La Bruyère à Paris. Dans cet essai d’une centaine de pages, la septuagénaire raconte sa vie d’étudiante camerounaise en France, avec ce que cela comporta comme discrimination liée à sa couleur de peau, mais aussi ses correspondances, et rencontres, avec différents Hommes politiques dont des Chefs d’Etat français et camerounais. Celle qui a conservé sa nationalité camerounaise sous les conseils d’ un haut fonctionnaire français, ne tarit pas d’éloge sur Amadou Ahidjo, ancien Président de la République unie du Cameroun, et lorsqu’on évoque Paul Biya son successeur, au pouvoir voici 36 ans, le son de cloche est diamétralement opposé: « …Biya n’a pas travaillé… », dit-elle entre autre. Madame Manga, qui semble avoir été aux premières loges de la politique de son pays il y a plusieurs décennies, explique dans cette entretien comment et pourquoi les relations entre Amadou Ahidjo et François Mitterrand se tendirent, juste après l’arrivée au pouvoir en France de ce dernier. L’érudit camerounaise explique également comment les relations se dégradèrent entre le premier Président camerounais, Amadou Ahidjo, et son successeur Paul Biya…

JMTV+

Partagez sur les réseaux sociaux