L’ARTISTE SALLY FANA dans « LE BŒUF-BOURGUIGNON de JACKY MOIFFO » (JMTV+)

Sally FANA, ce nom ne sonne sans doute pas pour vous les mélomanes africains,et vous avez bien raison car, seule sa voix suave, que vous découvrirez en visionnant cette émission,vous marquera.
Né à Bingerville en Côte d’Ivoire dans une famille polygame et musulmane, on s’attendait peu à ce que la petite Salimata, de son vrai prénom, se dirige vers la chanson; pourtant cela a été le cas, inconsciemment influencée par son idole d’un autre monde, le crooner espagnol, Julio Iglesias.
C’est à l’âge de 22ans que son pays la découvre, sur la chaîne de télévision nationale,dans l’émission « Pudium.
Par la suite,elle accompagnera sur scène,et à la télévision, le groupe et artistes connus tel que: « Les Salopard » dans l’émission « Dimanche Passion » de Bathélémy Inabo
En 1998, sa rencontre avec le célèbre Manu Lima marque un tournant décisif dans sa jeune carrière, celui-ci l’encourageant à persévérer; un encouragement suivi par celui de l’artiste camerounais J.Fodez qui lui a écrit un titre, et aussi de l’animatrice de radio Aïssa Thiam.
Fort de tous ces encouragements, l’artiste qui prépare en ce moment son second album mis sur le marché,il y a quelques années son premier album intitulé « DJIGUI-YA », un véritable régal pour les amoureux de la chanson africaine.
On croirait écouter chanter unes certaine Aïcha Koné en écoutant Sally Fana.
JMTV+ vous propose de redécouvrir la relève des Nayanka Bell, dont elle reprend d’ailleurs une chanson dans cette émission, d’Aïcha Koné et de bien d’autre en Afrique, dans « Le BOEUF-BOURGUIGNON de JACKY MOIFFO ».

JMTV+

Partagez sur les réseaux sociaux

leave a reply