Seconde partie de l’émission “La France avait-elle perpétré un génocide au Cameroun?”,

notre invité est Jacob Tatsitsa, coauteur du livre “Kamerun, une guerre cachée aux origines

de la françafrique”.

Nous poursuivons sur le nettoyage ethnique des Bamiléké qui eut lieu en décembre 1964 à

Tombel, pour l’historien qu’il est, est ce que cet acte qui vit le massacre de 301 Bamiléké,

chiffres officiels, fut un autre génocide ou non? Qui planifiât cela et à quel dessin?

Y aurait-il des similitudes entre ce qu’il se passa à cette époque-là et ce que vivent les

populations du nord et sud(Ouest du Cameroun aujourd’hui? (guerre menée par le régime

Biya aux populations depuis près de quatre années)?

Nous évoquons aussi avec l’invité les cas des nationalistes que furent: Félix Moumié et

Pierre Ninyim, comment furent-ils assassinés, par qui et pourquoi?

L’origine du nom Bamiléké est aussi au menu, tout comme sa lecture du futur du Cameroun,

sans oublier le rapprochement de méthodes de diabolisation du Mouvement pour la Renaissance

du Cameroun(MRC) du professeur Maurice Kamto, et l’Union des populations du Cameroun(UPC)

de Ruben Um Nyobé, tous les deux, partis politiques populaires que l’administration combattait

hier,et aujourd’hui encore, comme si l’histoire bégaie au Cameroun.

JMTV+

 

Related Posts