ON NOUS A EMPÊCHE de RENCONTRER MICHELE NDOKI & MAURICE KAMTO

Ils s’étaient rendus au Cameroun répondant à l’invitation de leurs homologues,

c’était à l’occasion de la rentrée solennelle  2019 du barreau du Cameroun,qui

se déroulait le vendredi 7 juin.

Durant cette cérémonie,Ils croyaient avoir vécu le pire en écoutant les élucubrations

d’un Jean de Dieu Momo,ministre délégué à la justice, les assimilant à la « légion étrangère »,

mais le pire était à venir.

En marge de cette rencontre des Hommes du droit,Me Basile ADER, vice-bâtonnier

du barreau de Paris,et Me Stéphane de Navacelle,par ailleurs constitués avocats du

Prof. Maurice Kamto et Michèle Ndoki, entreprirent d’aller rencontrer leurs collègues,

tous deux membres du barreau de Paris, mais aussi leurs clients; une démarche qui

s’est avérée plus compliquée que la passion d’un certain Jésus christ.

Dix jours après les faits,JMTV+ a fait le déplacement du palais de justice de Paris

afin de vous permettre d’en savoir un peu plus; récit d’une visite autorisée

mais impossible; »irrecevable ».

JMTV+

 

Partagez sur les réseaux sociaux