NON à BOLLORE,DIT LA DIASPORA GABONAISE DEVANT LE SIÈGE DU GROUPE à PARIS-PUTEAUX (JMTV+)

C’est en scandant les « Bolloré assassin, Bolloré assassin… »que la diaspora gabonaise a voulu se faire entendre au 31-32 Quai Dion bouton, siège du groupe Bolloré à Paris-Puteaux.
Devant l’immeuble était posté un cordon sécuritaire de police, prêt à agir.
La centaine de gabonais,et sympathisants, présents avait une demande formelle à adresser à l’industriel Français qui, ne s’est ni montré, ni envoyé un représentant voir les manifestants, au moment où nos caméras quittaient les lieux au bout de trois heures de manifestations.
Le reproche fait à Vincent Bolloré est qu’il soutiendrait les dictatures en Afrique francophone en général,et au Gabon en particulier.
L’Homme d’affaire qui essuya récemment des critiques dans un reportage diffusé sur une chaîne de télévision de son pays, est également pointé du doigt dans une autre affaire, celle du déraillement d’un train au Cameroun, pays voisin du Gabon.
Il lui est également reproché d’avoir fait « main basse » sur la majorité des ports d’Afrique francophone; autant dire que Vincent Bolloré, qui est régulièrement associé à ce que les réseaux Focard et Lécuyer baptisèrent « Françafrique », est très loin d’être en odeur de sainteté en Afrique subsaharienne.
JMTV+
PS.l’auteur de cet article avait jadis travaillé pour D8 qui appartient au Groupe Bolloré

leave a reply