Natascha BIZO, quel mélomane camerounais ou africain ne s’en souvient pas? L’ancienne danseuse de Zélé le Bombardier et d’Ama Pierrot, se lança à son tour dans la chanson au milieu des années 90, multipliant album sur album, écumant scènes et plateaux, avalant tous les succès.
Sa forme tonique en faisait l’une des plus belles chanteuses africaine, des belles formes qui lui permettait d’en jouer,comme ce jour d’avril 2008 où, sur scène et devant un parterre de près de deux mille personnes, elle tint le Journaliste Jacky Moiffo l’attirant sur elle et lui dit :”toi le cameraman là vient ici…”
Voici cinq ans que cette grande dame du bikutsi,amoureuse de la langue bamoun et de l’ensemble des cultures de sont pays, ne sévit plus sur scène, la faute,d’abord, à un cancer du sein, puis du poumon. Les choses auraient pu s’arrêter là mais le destin,qui semble jouer des tours à la femme pygmée,en a décidé autrement.
Aux doubles cancers ont succédé les triples tumeurs au cerveaux; comme si le sort s’acharnait sur la chanteuse à la voix des anges.
C’est donc dans cet état que l’équipe de JMTV+ a trouver une Natascha Bizo à sons domicile de Sens dans l’Yonne, une femme affaiblie par la maladie mais tenue par la foi, une foi qui lui permet de garder le sourire. La suite en vidéo

Related Posts