GABON.
Peu de temps avant le récent Dialogue National Gabonais, nous avions reçu sur notre plateau l’un des acteurs majeurs de la politique de ce Pays d’Afrique centrale, qui faisait alors face à une insurrection populaire comme jamais vu avant, contestation liée à la proclamation le 31 août des résultats des élections présidentielles du 27 août 2016.
Nous confiant qu’il allait répondre présent à ce dialogue voulu par Ali Bongo Ondimba, Président de la République contesté par son challenger Jean Ping, et une bonne partie des gabonais, René Ndemezo’o Obiang nous avait aussi promis de revenir sur JMTV+, après ces discussions, pour dresser un bilan; parole désormais tenue.
An cour de cet entretien, Monsieur Ndemezo’o Obiang revient sur ce jour du 31 août 2016, jour de la proclamation des résultats,qui vit le QG de Jean Ping attaqué. Il affirme que les assaillant était furent envoyés par le pouvoir en place et qu’il y eut des morts,et même au sein de sa famille, et que son Parti Politique, Démocratie Nouvelle demande que lumière soit faite sur ces événements là.
Nous vous proposons d’en savoir plus en regardant cet interview vidéo.
JMTV+

Related Posts